Extrait de Diapason no 647 Juin 2016

On est imprésssionné par la dimension analogique de la restitution qui semble exclure toute dureté désagréable, sans que l'energie et la rapidité en pâtissent.

Les fichiers HD sont traduits avec une sorte de magie, de relief et avec une sensation constante d'air qui circule entre les instruments, cela associé à un souffle musical

tangible. Une mervielle.